Fred Fliege

Elections 2012

François Hollande

Ce candidat – qui sera vraisemblablement élu, faute de mieux – présente plusieurs avantages sur son challenger : Jusqu’à preuve du contraire, il n’a pas eu l’occasion de se livrer à des manigances douteuses ; il a de l’humour et semble relativement équilibré. Mais, derrière son programme, d’apparence innovatrice, on distingue son adhésion inconditionnelle aux fondamentaux du modèle présidentiel, éludant la volonté du peuple – qui porte évidemment sur des questions concrètes, évoluant dans le temps. Le citoyen n’aura donc pas voix au chapitre durant la probable présidence de l’homme.

A l’instar de Jean-Luc Mélenchon, il ne prend pas ses distances avec le vichyste Mitterrand. Au contraire, il va jusqu’à s’en revendiquer !

Manquant cruellement de détermination novatrice, l’on s’aperçoit que derrière ce révolutionnaire d’opérette se cache un autre « ventre mou du système ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *