Fred Fliege

Le Djihad : Violence et désistement

 

Et la répression continue. Pour preuve : 

1. les Services secrets n’ont désormais plus de nom officiel (d’ailleurs c’est plutôt rare chez des tueurs à gages), afin de mener à bien leurs opérations abjectes et lâches là où bon leur semble, y compris sur le territoire français.

 

2. Nous avons des preuves irréfutables que la Nébuleuse que sont ces ‘Services ‘ : leurs membres les plus doués (sachant naviguer sur le web) ont visité des sites à visée strictement psychologique!

Cependant, il y a un hic. Mais il ne doit pas trop inquiéter la Nébuleuse (anciens Services secrets, aussi infâme que ces derniers), un ‘détail’ de l’Histoire n’est-ce pas?, puisqu’ils restent totalement intouchables: La mise sur écoute sans l’ordonnance justifiée par un juge est parfaitement illégale.

 

3. La reprise à leur compte du terme de « prévention » (que sos-psy a utilisé dans une publication (in: Cliniques Méditerranéennes, 2006, N°74) que les sbires du gouvernement emploient effrontément pour désigner la répression meurtrière dans laquelle ils se sont lancés.

D’ailleurs, ils ne sont compétents qu’en un seul domaine: la violence brute.

 

4. Et, voilà peut-être le pire: Ce sont les mêmes qui ont jadis imploré les Nazis d’accepter leur collaboration zélée, à savoir LA POLICE NATIONALE et leurs homologues tous confondus, auxquels même la Wehrmacht n’avait RIEN demandé (!), se mettent aujourd’hui au service des ordures inqualifiables, qui ont établi leur fief à Israël, quitte à massacrer les Palestiniens, à boycotter et priver de plateforme d’éventuels contestataires ici (surtout en France, toujours championne mondiale de la collaboration avec les plus forts).

 

5. Les salariés de la Nébuleuse, ceux qui ont lu plus qu’un seul bouquin, sont en train de réaliser (en dépit de la taille réduite de leurs cervelles ridicules) que des reporters honnêtes sont en train de rassembler les preuves irréfutables que le mouvement djihadiste (qu’on pouvait facilement et pacifiquement endiguer dès 2006) a été, directement ou non, incité à passer à l’action, sur ordre direct des dirigeants d’alors (Sarkozy et ceux, comme le va-t-en-guerre ‘BHL’, dont Sarko n’était guère que le docile serviteur, la marionnette).

 

Voilà pour le coup de colère. A part ça, et avant tout :

 

Vive la révolte, inspirée par l’amour de l’autre, de soi et d’une justice pour tous !

 

Tout de Bon à Vous !

 

Dr Fred Fliege

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *