Fred Fliege

Les éditeurs Bénévent en liquidation judiciaire

Les éditeurs Bénévent en liquidation judiciaire, après que la JUSTICE a débouté les auteurs osant demander des comptes concernant la vente de leurs ouvrages ! Il me semble que ce n’est qu’une des innombrables illustrations concernant le lobbysme mafieux et le corporatisme qui protège ces crapules abjectes.

 

Peut-être faudra-t-il en finir avec les décisions iniques (de connivence ? de complicité ? la question est purement didactique) des sbires du système,et recourir à des méthodes plus judicieuses pour restaurer la justice.

Quel sera la suite du feuilleton ?

 

Réf. : imperialdreamer.forumsline.com/t3286p30-les-editions-benevent‎

11 sept. 2013 – 15 messages – ‎3 auteurs

BENEVENT n’est plus joignable au téléphone, ils sont en liquidation …Bénévent est en liquidation judiciaire

 

7 thoughts on “Les éditeurs Bénévent en liquidation judiciaire

    1. Malheureusement, impossible de le savoir; là-bas, ils se serrent les coudes,
      et les escrocs de haut vol dînent tranquillement avec des hauts dignitaires.
      Les auteurs, spoliés de leurs droits, sont déboutés, etc, et cela risque de durer encore
      longtemps. Ni Sarko, qui est copain avec Strausi (!), ni Valls ne s’aventureraient à y changer quoi que ce soit.
      Comme on dit au parlement, ou à la cosa nostra, : « Une main lave l’autre » 🙂

  1. Je suis donc victime de la liquidation judiciaire des Editions Bénévent. Elles m’avaient promis de m’envoyer des exemplaires de mon ouvrage « Si je devais conter » en contre partie des royalités. C’était mon choix quand elles m’ont demandé d’inquider si je les voulais en nature ou en espèce.
    Je vis en Afrique, c’est sûr que je vais pas prendre un billet d’avion pour aller à Nice.
    Ce message à qui de droit pour sauvegarder mes intérêts.
    Le dossier de l’édition de mon livre était réfécé sour le code B2978.
    C’est dommage que les Editions Bénévents disparaissent en catimini!

    1. C’est inqualifiable mais si aucun de ces voyous en col blanc n’ est vraiment inquièté c’est en ratdes magistrats corrompus et du système qui les protège

  2. Je suis aussi victime des éditions Bénévent . Livre publié mais pas de retour sur « investissemint » , contact impossible. Restant avec le sentiment d’être flouée par un éditeur.

  3. C’est de 3 400 € que j’ai étais grugée par les Editons Bénévent, en 2011
    je n’ai reçu aucun droits d’auteur puisque M. Jean-Charles NORMAN, le responsable, s’est mis en liquidation judiciaire (pratique pour sen pas souscrire à ses engagements.
    De plus , le distributeur s’est octroyé les exemplaires qui lui avaient tété remis et les a vendu a son profit, pour se rembourser des dettes des Editions BENEVENT

  4. moi brahimi saliha auteur de interculturalité à travers l’Islam la république et la laïcité  » 2010″ et qui n’a pas perçu un centime depuis bien que l’essaie a du succès car il est mis en vente en ligne à Monaco , souhaite faire une requête auprès de la brigade financière à Paris , et de la direction départementale de la protection des citoyens à Nice !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *